[K-Drama] Arang and the Magistrate

Arang-and-the-Magistrate-wallpaper5

Titre: Arang and the Magistrate / 아랑사또전

Pays: Corée du Sud

Année: 2012

Genre(s): Comédie, Fantasy, Mystère, Romance

Nombre d’épisodes: 20

Casting: Lee Joon Gi (Kim Eun Oh); Shin Min Ah (Arang/ Lee Seo Rim); Yeon Woo Jin (Joo Wal); Hwang Bo Ra (Bang Wool « Shaman »); Kwon Oh Joong (Dol Soe); Hang Jung Soo (Moo Young);  Kwang Moon Young (Dame Seo); Kim Yong Gun (Maître Choi); Yoo Seung Ho (Empereur de Jade); Park Yoong Gyu (Roi du Monde Souterrain).

L’histoire: Elle se déroule pendant l’ère Joseon. Kim Euh-Oh est un jeune noble arrogant et plutôt solitaire. Il se rend dans la ville de Miryang avec son vassal, Dol Soe, car il est à la recherche de sa mère disparue. Euh Oh a un secret: Il peut voir et parler avec les fantômes mais il essaie à tout prix de les ignorer, jusqu’au jour où il rencontre Arang, une jeune fantôme qui a perdu la mémoire lors de sa mort. D’abord plus que réticent, Eun Oh décide d’aider Arang à élucider son meurtre, car elle porte le pic à cheveux qu’il avait offert à sa mère lors de leur dernière rencontre.

Fiche Ecrans d’Asie

~***~

Les personnages:

Il y a beaucoup de personnages dans ce drama, j’ai donc fait le choix d’en regrouper certains pour les présenter.

Kim Eun Ho: Au premier abord, Kim Eun-Ho ne semble pas la personne la plus sympathique du monde. Il ne se préoccupe que de lui-même et de la quête un peu obsessionnelle de sa mère disparue soudainement quelques années auparavant. Néanmoins, l’armure d’égoïsme et d’indifférence se craquèle petit à petit et on découvre une personnalité sensible et blessée. Sa rencontre avec Arang est le catalyseur de son évolution et j’ai trouvé que Lee Joon Gi s’est investi dans ce personnage et lui a donné toute son épaisseur. C’est le premier drama que j’ai vu avec cet acteur et mon coup de cœur le concernant a certainement joué en faveur de mon appréciation de ce drama. Satto  ❤

Arang: Dès les premières scènes où elle apparaît, Arang est badass. Elle se bat, échappe aux Anges de la Mort, fait du chantage à la shaman et utilise la ruse pour piéger Kim Eun Oh. Elle veut connaître son identité et la raison de sa mort prématurée et elle utilise tous les moyens pour parvenir à ses fins. Cela change des héroïnes que l’on voit si souvent dans les dramas coréens. Shin Min Ah est vraiment adorable dans ce rôle qui lui offre tout une palette d’émotions. Je l’avais trouvée mimi dans My Gilfriend is a Gumiho mais je l’ai préférée ici.

Joo Wal: Un personnage intéressant. Torturé et mélancolique, il cache une face sombre sous un visage d’ange. Son destin m’a beaucoup touché, son comportement et ses actions sont conditionnés par l’amour quasi filial qu’il voue à Dame Seo, et il est prêt à tout pour conserver la position privilégiée qui est la sienne, quel qu’en soit le prix.

Dol Soe & Bang Wool: Ces deux-là sont un des ressorts comiques du drama. Leur relation est toujours prétexte à des scènes légères au milieu des mystères et des crimes qui constituent le fil rouge de la série. Tous les deux un peu naïfs, ils sont souvent les « victimes » de Kim Eun Oh et Arang. Je les ai trouvé très divertissants, même si leur présence permet souvent de mettre le couple principal en valeur.

Les Dieux & Moo Young: Ce sont les personnages principaux peuplant le Paradis/l’Enfer. Tous-puissants et impassibles car détachés du monde terrestre et de ses passions, les Dieux Jumeaux (oui, oui jumeaux) du Ciel et du Monde Souterrain, jouent à des jeux de stratégie et contemplent la plupart du temps les événements qui se déroulent sur Terre. Néanmois, quand cela est nécessaire, ils font en sorte d’intervenir. Moo Young, quant à lui, est le chef des Anges de la Mort et il poursuit Arang pour la ramener en Enfer. L’histoire de ce personnage est une des raisons qui m’ont fait tant aimé ce drama, malgré le fait qu’il soit mort depuis très longtemps, il ne peut pas oublier son existence humaine et cela aura des conséquences.

Dame Seo & Maître Choi: Les « vilains » de l’histoire. Au fur et à mesure du déroulement du drama, on découvre leurs passés et leurs motivations, ainsi que les événements qui les lient aux héros. J’ai parfois trouvé que leurs interventions étaient sources de longueurs, même si l’on apprend souvent des détails concernant l’intrigue lors des différents dialogues. J’ai trouvé que Dame Seo particulièrement était la tisseuse de l’histoire, tant elle est à l’origine de nombreux points clefs de l’intrigue. Maître Choi est plus le vil exécutant.

~***~

Ce que j’en pense: ★★★

Ce qui m’a tout de suite plu quand j’ai commencé à regarder « Arang and the Magistrate », c’est que l’on est tout de suite plongé dans un univers fantastique voire fantasy. Fantômes, fées, anges de la mort, Dieux et pouvoirs surnaturels, ce fantasy fusion sageuk porte définitivement bien son nom. J’ai trouvé plaisant de découvrir cet univers riche qui nous fait voyager bien au-delà du clasique drama historique.

J’ai été vite captivée par les mystères exposés au premier épisode: Pourquoi Kim Eun Oh se considère-t-il responsable de la disparition de sa mère? Et pourquoi semble-t-il si indifférent à tous ceux (que ce soit le monde réel ou celui des esprits) qui l’entoure? Et surtout, pourquoi a-t-il la faculté de voir les fantômes? Le personnage d’Arang soulève lui aussi de nombreuses questions. J’avais envie d’en savoir plus sur le mystère qui entourait sa mort et d’apprendre comment elle était rentrée en possession d’un objet qui appartenait à la mère de Eun Oh.

Les premiers épisodes se déroulent tambour battant et mettent en place l’intrigue et les différents personnages à grand renfort de péripéties et de scènes de combats. J’ai d’ailleurs appris que Lee Joon Gi a effectué toutes les scènes de combats et j’étais vraiment impressionnée. Je pense que ça ajoute de la crédibilité aux scènes que ce soient les acteurs qui aient incarné leur personnage de bout en bout.

En ce qui concerne le couple principal, j’ai trouvé que l’alchimie entre Lee Joon Gi et Shin Min Ah était très belle et que la mélancolie qui accompagnait cet amour impossible n’empêchait pas de jolies scènes romantiques (par exemple, la scène où il prend ses mensurations ❤ ). Ils sont aussi très drôles quand ils se chamaillent, Arang ne s’en laissant jamais conter par l’arrogant magistrat malgré lui.

Les rôles secondaires sont également attachants, que ce soit le torturé Joo Wal, le couple facétieux Dol Soe/Bang Wool, l’ange de la mort mélancolique, la fée maléfique, ou encore les Dieux impassibles dans leur paradis, chacun a son rôle à jouer sur l’échiquier du Destin et va permettre d’éclairer petit à petit le meurtre tragique de la belle jeune fille qu’était Arang.

Malgré quelques longueurs, j’ai trouvé la série plutôt bien menée et on apprend de nouveaux éléments concernant la mort d’Arang ou la disparition de la mère d’Eun Oh suffisamment régulièrement pour garder de l’intérêt pour l’intrigue et ne pas s’ennuyer. Il y a bien sûr eu des moments où j’ai eu envie de secouer les personnages car ils ne semblaient pas voir ce qui était évident, mais cela arrive souvent dans les dramas  🙂 .

J’ai bien aimé la fin, elle est tout à fait crédible dans un univers fantastique et ce qui est bien, c’est que tous les personnages auxquels je me suis attachée pendant 20 épisodes ont leur résolution finale. Je suis ressortie de ce drama satisfaite et ravie de voir tous les mystères résolus.

Si vous aimez la fantasy, les histoires de fantômes et les mystères teintés de romance, ce drama est pour vous!

Le petit +: Lee Joon Gi habillé à la mode Joseon, Lee Joon Gi pendant les scènes de combats, Lee Joon Gi vulnérable, Lee Joon Gi romantique… Partiale moi? Mais non 😉

arang

Note finale: 9/10

Et vous, qu’est-ce que vous avez pensé d’Arang and the Magistrate? Laissez-moi vos impressions en commentaire!

Publicités

10 commentaires sur « [K-Drama] Arang and the Magistrate »

  1. Oh je garde un super souvenir de ce dramas ! Lee Jun Ki quoi ! Et pour les scènes de combat il les fait souvent lui même, je crois qu’il pratique plusieurs arts martiaux. Shin Min Ah est génial dedans. J’ai apprécier l’histoire, l’intrigue, les personnages, y’a du sérieux, du suspence mais aussi de l’humour avec les personnages secondaires. La Shamane, les Dieux.. Et l’ost aussi ! C’est un dramas que je ne peux que conseiller.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, j’adore cet acteur^^ Même dans « Scholar who walks through the night », auquel je n’ai pas vraiment accroché il avait la classe, etj’ai aussi adoré Iljimae, Two Weeks, The King and the Clown… Et j’aime beaucoup Shin Min Ah, elle est toujours adorable 🙂

      J'aime

  2. Moi aussi je l’ai découvert dans My Girl, depuis je le lâche plus haha ! Mais j’ai pas encore vu Two Weeks ni The King And The Clown, je suis loin d’avoir vue tout ses dramas ! Après Scholar est assez bof comme dramas mais Lee Jun Ki a toujours autant la classe dedans haha ! Et Lee Soo Hyuk aussi 🙂 J’aime bien Min Ah, c’est le seul dramas que j’ai vu avec elle pour le moment. Après je l’ai vu dans des films.

    Aimé par 1 personne

    1. Pas trop fan de Lee Joon Gi? Comment c’est possible? 😛
      Je sais que les avis sont partagés sur ce drama, perso, c’est le drama où je suis tombée en amour de l’acteur et j’aime beaucoup Shin Min Ah donc ça a parfaitement fonctionné sur moi avec l’univers fantasy 🙂 .

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s