[En visionnage] The Tale of Nokdu – épisodes 1 à 8

Depuis que j’en ai démarré le visionnage, j’avais terriblement envie de vous parler de « The Tale of Nokdu », un drama historique avec en tête d’affiche Kim So Hyun (Who Are You: School 2015, Bring It On, Ghost) et Jang Dong Yoon (Salomon’s Perjury, A Poem A Day). Cela faisait un moment que je n’avait pas lancé de sageuk, et ce dernier me faisait particulièrement de l’œil avec ses trailers qui mettent en avant de la comédie et du gender-bender inversé, ce qui n’est pas très habituel à Dramaland. J’ai jusqu’ici regardé les 8 premiers épisodes et je dois dire que le drama me plaît énormément 😀 .

Quelques infos sur le drama:

  • Drama: The Tale of Nokdu
  • Romanisation: Nok Du Jeon
  • Hangeul: 녹두전
  • Réalisateur: Kim Dong Hwi (Fight for My Way)
  • Scénaristes: Baek So Yeon, Im Ye Jin (Who Are You: School 2015, Love in the Moonlight)
  • Diffusé sur: KBS2
  • Épisodes: 32 (1/2 heure)
  • Date de diffusion: 30 septembre – 19 novembre 2019
  • Quand: lundi et mardi
  • Pays: Corée du Sud

~***~

L’histoire de « The Tale of Nokdu » prête déjà à sourire rien qu’à la lecture du synopsis (ce qui n’est pas des plus courant pour un drama historique vous en conviendrez 😉 ). Nous suivons donc notre personnage principal, Jeon Nok Du qui vit paisiblement sur une île lorsque sa famille est agressée par des assassins… qui s’avèrent n’être que des femmes. Nok Du se lance donc à la poursuite de l’une d’entre elles, mais celle-ci a trouvé refuge dans un village uniquement peuplé de femmes veuves où les hommes sont interdits et chassés. Pour pouvoir poursuivre l’assassin, Nok Du se fait passer pour une veuve, Lady Kim et se retrouve à cohabiter avec une apprentie gisaeng (courtisane), Dong Dong Joo, qui cache elle aussi un secret.

Si le fond de l’histoire est clairement typiques des dramas historiques coréens avec des personnages au passé douloureux et un roi qui semble avoir comploté pour arriver au pouvoir et le conserver, ce qui fait tout le charme du drama, c’est sa partie plus « light » et tournée vers la comédie. Il est vraiment super fun de voir notre héros faire de son mieux pour passer pour une femme avec toutes les situations drôles que cela peut engendrer (et dont le drama ne se prive pas) ^^. J’ai beaucoup ri des mésaventures de Nok Du dans ces premiers épisodes. Et je suis vraiment impressionnée par la prestation de Jang Dong Yoon dans ce double-rôle si l’on peut dire. Il arrive à être absolument cute et drôle en femme et également sexy et badass en homme. I love this, que demander de plus? 😉

Quant à Dong Joo, elle est également très sympathique à suivre, elle a une forte personnalité et aimerait pouvoir échapper à sa situation de gisaeng. Ce que va lui permettre sa relation avec Nok Du, là aussi avec un twist pas courant que je ne vais pas dévoiler ici et qui donne à la relation entre les deux personnages principaux plusieurs grilles de lecture, ce qui est assez rafraîchissant et bien agréable. Je suis curieuse de voir comment la relation entre les personnages va évoluer même si elle me plaît beaucoup telle qu’elle est pour le moment 🙂 . Kim So Hyun offre une très jolie prestation elle aussi (la scène de la balançoire dans le dernier épisode m’a beaucoup touchée) et je suis contente de la retrouver dans un sageuk, puisque j’ai laissé tomber son dernier en date « Ruler: Owner of the Mask ».

Les personnages secondaires interviennent sur différents registres, qui vont des prétendants de Dong Joo, Lady Kim ou Nok Du à la cour royale où le roi semble craindre pour son règne avec des complots qui se préparent. Du coup entre humour et action, on a vraiment pas le temps de s’ennuyer même si certains ressorts scénaristiques sont assez familiers. La réalisation et la photographie sont vraiment très fluides et esthétiquement plaisants, et ça ça me plaît également beaucoup^^. L’OST a elle aussi un début prometteur avec le très punchy « Baby Only You » interprété par NCT U et le plus poignant « I’m Your Light » porté par la douce voix de Younha.

En résumé, si vous avez envie d’un drama historique qui mélange pour l’instant plutôt habilement action et comédie, et que vous voulez vous amuser de tous les quiproquos amenés par le gender-bender, je vous conseille de tester « The Tale of Nokdu ». Vous ne devriez pas le regretter 😉 !

Et vous, est-ce que vous visionnez ce drama en cours? Ou est-ce que vous avez écouté la voix de la sagesse et vous attendez que la diffusion soit terminée? Est-ce que le gender-bender est un trope que vous aimez voir à Dramaland? N’hésitez pas à me faire part de vos impressions en commentaire 🙂 .

7 commentaires sur « [En visionnage] The Tale of Nokdu – épisodes 1 à 8 »

  1. Il me donne très envie 🙂

    Comme je suis en vacances, je ne regarde pas de drama. Et à mon retour, je dois finir quelques uns que j’ai en cours après je pourrais me jeter sur The Tale of Nokdu ❤

    Je n'avais pas vu que c'est l'acteur qui a joué dans Solomon perjury.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s