[K-Movie] Time to Hunt / La Traque

Titre: Time to Hunt / La Traque / 사냥의 시간

Pays: Corée du Sud

Année: 2020

Genre(s): Thriller, Crime

Casting: Lee Je Hoon (Joon Seok); Ahn Jae Hong (Jang Ho); Choi Woo Sik (Ki Hoon); Park Hae Soo (Han); Park Jung Min (Sang Soo).

L’histoire: Futur proche, dans une Corée du Sud dystopique. Joon Ho, Jang Ho, Ki Hoon et Sang Soo souhaitent à tout prix fuir leur quotidien sans issue pour un monde meilleur. Pour cela, ils préparent une attaque à main armée mais vont, sans le vouloir, attirer l’attention d’un tueur implacable.

Fiche Écrans d’Asie

~***~

Introduction

Silve: Coucou tout le monde 🙂 . Aujourd’hui, je vous présente une collaboration avec l’adorable Jodie du blog « Le Coin de Jodie ». C’est une première car il s’agit d’une collaboration pour parler d’un film, « Time To Hunt » (ou « La Traque » pour le titre en français), qui est arrivé sur Netflix le 23 avril dernier.

Jodie : Bonjour à tous, c’est avec plaisir que je signe ma première critique de film (il n’est jamais trop tard, n’est-ce pas!) avec Silve, dont j’apprécie beaucoup le travail sur son blog « Dramatique Silve ». Je suis heureuse et fière de collaborer avec elle pour vous parler de « Time to Hunt ». J’ai commencé ce film, comme ça m’arrive très souvent, uniquement pour le casting. Certes l’histoire semblait intéressante, mais si ça avait été la même chose avec des inconnus, je ne me serais pas précipitée dessus comme je l’ai fait dès sa sortie.

Silve: Moi aussi, j’ai eu envie de le voir à cause du casting, qui est composé d’acteurs dont j’apprécie le travail (et j’ai notamment un méga faible pour Lee Je Hoon et Choi Woo Sik haha) parce si j’aime les thrillers en général, la trame s’annonçait classique sur le papier.

Jodie : Je valide pour Lee Je Hoon et Choi Woo Sik! J’étais aussi intriguée par Park Hae Soo que je n’avais vu que dans Prison playbook où il avait un rôle de gentil alors qu’ici il a celui du méchant…

Histoire / Scénario

Silve: Commençons par parler de l’histoire. « Time To Hunt » nous plonge dans une Corée du Sud dystopique, où l’économie s’est complètement effondrée et où ses habitants se battent pour mener une vie décente. C’est dans ce contexte que nous rencontrons trois amis: Joon Seok, Jang Ho et Ki Hoon. Joon Seok vient de sortir de prison où il a passé trois ans suite à un braquage qui a mal tourné avec ses compères. Il veut absolument quitter la Corée du Sud et sa vie misérable, il propose donc d’organiser un gros coup pour pouvoir commencer une nouvelle vie. Mais ce vol va mettre un tueur à leurs trousses.

Il est vrai que le scénario est un classique du film de crime/thriller. On est en tension du début à la fin dans cette chasse à l’homme, pleine d’action et de rebondissements. Je n’ai pas eu d’énormes surprises de ce côté-là, même si le déroulement est vraiment bien maîtrisé. J’ai trouvé intéressant d’avoir une base de critique sociale, qui n’est pas complètement approfondie mais qui apporte de la profondeur au film, qui n’est pas qu’un enchaînement de scènes musclées. D’autant que, si aucun repère temporel n’est donné, cette Corée économiquement effondrée plante le décor des agissements des protagonistes et nous pousse à nous interroger sur nos propres choix si nous étions dans une situation similaire. C’est un film intense, avec de la violence et de la cruauté, il faut avoir le cœur bien accroché!

Jodie : Je trouve la réflexion de Silve intéressante sur le fait de se poser des questions sur ses propres choix, même si je ne me la suis pas particulièrement faite sur le moment, car je ressentais de la distance vis-à-vis de cet univers. L’action se situe dans un monde futuriste dystopique où les gens n’ont plus d’espoir et commettent des délits pour survivre. C’est le postulat de départ et le cadre dans lequel les personnages évoluent. Dans cet univers, il se rendent compte qu’ils ne peuvent pas vivre convenablement en restant honnêtes, ce qui est profondément triste. La première partie du film nous montre le braquage qu’ils mettent en place. La suite se concentre sur leur « traque » par un tueur sans pitié. Je trouve le titre français tout à fait à propos car c’est vraiment le fil conducteur du film. On se rend assez vite compte que le combat est inégal, ces jeunes ne font pas le poids face à cette machine à tuer, ils sont jeunes et inexpérimentés, ce sont des petits malfrats, absolument pas entraînés au combat. On se centre sur l’aspect survival, donc le message lié au monde dystopique est peu développé, comme le dit Silve, ce que je regrette un peu. Mais puisque la « fin » est une « non-fin » et appelle à une suite, peut-être auront-nous droit à un approfondissement de l’univers, je l’espère.

Par ailleurs, on n’échappe pas à certains clichés dans ce film de genre. SPOILER Par exemple, on a le héros qui fait le cauchemar que son ami se fait tirer dessus quand c’est justement le cas. Un autre ami se fait canarder mais a encore le temps de parler avant de réellement mourir, c’est un classique. /SPOILER C’est avant tout un film d’action, on alterne entre scènes de traque stressantes et des scènes plus posées. Dans l’ensemble je n’ai pas senti de temps mort et je ne me suis pas ennuyée. Je suis d’accord avec Silve, la trame est classique sans réelle surprise, on sait où on va. Au final l’histoire est simple mais efficace, et traite de la désillusion de son héros.

Personnages

Jodie : Il me paraît important de préciser que le cast est exclusivement masculin, jusqu’aux plus petits rôles, c’est rare alors ça m’a marquée. Lee Je Hoon, Choi Woo Sik et les autres forment une petite bande de malfrats à l’amitié très solide. On a plaisir à les suivre, les personnages sont attachants. Lee Je Hoon est bien sûr le plus développé puisque c’est le personnage principal, celui dont on suit le parcours tout du long. J’aime énormément cet acteur qui sait rendre ses personnages attachants et susciter notre sympathie. Tous ces personnages évoluent. Lee Je Hoon a beau sortir de prison au début du film, ça ne lui a apparemment apporté aucune leçon puisqu’il s’apprête immédiatement à monter un mauvais coup. Ses actions sont guidées par un rêve : se rendre à Taïwan dont il a une vision paradisiaque a priori en dehors de la réalité. C’est sa terre promise. Il réussit à convaincre ses amis qui le suivent jusqu’à ce que les événements viennent perturber cet idéal et le remettre en question. Au début du film, ils ont un côté que je trouve très insouciant, ils se posent peu de questions sur les conséquences de leurs actes. Mais très vite la sombre réalité va les rattraper.

Face à eux, le personnage du tueur joué par Park Hae Soo fait peur. Cet aspect est renforcé par des jeux d’ombres et de lumières, son visage est souvent dans l’obscurité et son regard est très intense. Tout cela contribue à nous faire redouter sa présence. Son personnage n’a pas de psychologie vraiment développée, c’est une machine à tuer qui aime jouer avec ses victimes. Il ne faut pas chercher plus loin. Il est surtout là pour être effrayant et charismatique, et Park Hae Soo fait cela à merveille. Il sait qu’il  a les pleins pouvoirs et une parfaite immunité donc il est très sûr de lui. C’est le personnage qui m’a le plus marquée dans ce film, car il en met plein la vue.

Silve: C’est vrai qu’il s’agit d’un casting exclusivement masculin (on aperçoit juste la mère de Ki Hoon). Casting vraiment chouette, jusqu’aux rôles secondaires, dont les visages devraient être familiers aux habitués de films et dramas asiatiques^^. Comme l’a souligné Jodie, l’histoire est centré autour de Joon Seok, interprété avec conviction par Lee Je Hoon. Son personnage est le déclencheur de l’histoire et celui qui mène cette expédition vers son idée du paradis. Lee Je Hoon réussit à le rendre attachant alors que ce n’est pas un personnage “clean”, et qu’il ne prend pas les meilleures décisions. Une des choses touchantes de ce drama c’est la relation de très forte amitié entre les trois personnages principaux. Même si Joon Seok est le meneur, il n’irait pas bien loin sans ses amis, qui décident de le suivre, eux aussi vraiment bien interprétés par Ahn Jae Hong, Choi Woo Sik et Park Jung Min. J’ai aimé cette amitié qui met en lumière la famille de cœur qu’on se choisit, pour le meilleur… et pour le pire.

Mais le personnage le plus marquant, c’est Han, le tueur implacable interprété par Park Hae Soo. Certes, c’est un personnage qui peut être perçu comme caricatural dans sa détermination à tuer, d’autant qu’on ne sait presque rien de lui, il est donc difficile de l’humaniser et d’avoir de l’empathie pour lui. Mais c’est tout l’intérêt du personnage à mon sens, il est uni-dimensionnel volontairement. C’est pour ça qu’il nous fait peur, au même titre que les trois amis braqueurs. Une galerie de personnages classiques mais bien interprétés, c’est ce qu’il fallait au film.

Réalisation / Musique

Silve: La réalisation c’est pour moi le gros point fort du film. Je regrette que le film ne soit pas sorti au cinéma, parce que sur grand écran ça aurait envoyé du lourd. Le réalisateur réussit à créer une ambiance particulière tout au long du film et il y a une vraie maîtrise. Il suffit de voir ces séquences tout en chromatique (dominante rouge/orangée et bleue majoritairement) pour s’en convaincre. La mise en image est vraiment très esthétique, et souligne avec efficacité la sensation de danger permanente qui sous-tend le film. Car si le rythme est un peu lent au début, une fois la traque engagée, on n’a pas le temps de souffler, et la caméra suit cette fuite en avant de nos protagonistes avec vigueur. Je ne sais pas si c’est moi, mais je trouve qu’il y a une inspiration assez clair sur les films américains du même genre. La bande-son est efficace pour faire monter notre rythme cardiaque, et la chanson du générique de fin est sympathique, mais je n’ai pas réussi à avoir des infos dessus pour vous en parler plus en détails.

Jodie : Je suis d’accord avec Silve, la réalisation est le premier point fort de ce film, le plus évident. L’esthétique est très marquante avec une utilisation étonnante de différentes couleurs qui donnent aux scènes une ambiance particulière.  On a beaucoup d’obscurité et de lumière rouge, qui renforcent la notion de danger, accompagnés par une musique très prenante qui contribue à nous plonger dans cette ambiance stressante où le danger peut surgir à tout moment.

Conclusion

Silve: En ce qui me concerne, « Time to Hunt » est un bon film de genre, intense et bien mené, et qui bénéficie d’une réalisation maîtrisée et d’un casting bien choisi. Les amateurs de thrillers musclés devraient adorer 😀 ! Et si on ne peut pas dire que ce film révolutionne les attendus, je me suis attachée aux personnages et à leur destin. Un bon moment, je regarderai avec plaisir une éventuelle suite. En tout cas, j’ai été ravie de cette première collaboration avec Jodie, j’espère que l’on vous aura donné envie de regarder ce film de crime et d’action. Prêts pour une chasse à l’homme effrénée?

Jodie: Comme le dit Silve, ce film ne révolutionne pas le genre, mais il est efficace et maîtrisé avec une esthétique toute particulière qui lui est propre et un excellent casting. Il appelle à une suite, je suis un peu plus dure que Silve à ce sujet : je ne serais entièrement satisfaite que si on nous la garantit. Je pense qu’on peut avoir à faire à un très bon dyptique et explorer davantage l’univers dystopique. Malgré tout, le film vaut déjà le coup comme ça, j’espère aussi qu’on vous aura donné envie de le découvrir. Je remercie beaucoup Silve pour cette première collaboration, je suis également enchantée d’avoir écrit cette critique avec elle.

Note finale Silve: 8/10

Note finale Jodie: 7,5/10

3 commentaires sur « [K-Movie] Time to Hunt / La Traque »

  1. Mon cœur a battu très fort pendant tout le film, j’ai angoissé avec les personnages et j’ai beaucoup aimé le fait qu’il commette des erreurs réalistes sans que ce soit ridicule (malgré certains clichés comme Jodie l’a fait remarquer). Je regrette que l’aspect dystopique n’ait pas été plus développé étant donné vu cette superbe réalisation 🙂 et le jeu de ces messieurs au top, comme d’habitude 😀
    Merci à vous deux pour cette critique! ❤

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s