[J-Drama] Dele

dele_poster02

Titre: Dele / ディーリー

Pays: Japon

Année: 2018

Genre(s): Mystère, Drame, Amitié

Nombre d’épisodes: 8

Casting: Yamada Takayuki (Sakagami Keiji); Suda Masaki (Mashiba Yutaro); Aso Kumiko (Sakagami Mai); Shibasaki Kou (Sawatari Akina/Ep 5); Hashimoto Ai (Kusunose Yuriko/Ep 5).

L’histoire: Sakagami Keishi, programmeur en fauteuil roulant, a créé la société « dele.LIFE » qui propose à ses clients de faire le ménage dans les données numériques qu’ils ont choisi d’effacer s’ils décèdent. Il travaille avec son assistant Mashiba Yutaro que lui a présenté sa sœur Mai, qui est avocate. Cependant, les décès de leurs clients cachent souvent des secrets que Sakagami et Mashiba doivent découvrir pour accomplir leur tâche en bonne et due forme.

Fiche Écrans d’Asie

~***~

Ce que j’en pense:

J’ai clairement démarré « Dele » pour son casting et la promesse d’un duo entre Yamada Takayuki et Suda Masaki, qui sont deux acteurs japonais que je suis avec plaisir 🙂 . Et puis j’aime bien les dramas de ce genre, d’autant plus que je me suis rendue compte qu’il y avait au commandes le réalisateur et le scénariste de BORDER, que j’ai énormément apprécié ❤ . La présence d’un personnage en fauteuil roulant m’intéressait également, j’aime toujours voir de quelle manière il est dépeint et utilisé. Du coup, plein de raisons pour me lancer dans le visionnage et je ne me suis pas privée^^.

Et vraiment, j’ai beaucoup aimé ce drama au format épisodique, qui nous propose de découvrir les secrets que des personnes laissent après leur mort, laissant nos deux héros souvent face à la question de savoir si ces secrets doivent être révélés ou non.  Le drama possède deux gros points forts, un duo qui fonctionne vraiment bien avec un équilibre permanent entre comédie et drame, et une ambiance de drama vraiment bien maîtrisée, qui nous plonge complètement dans l’univers proposé.

Concernant le scénario, si les contraintes du drama à épisode mettent certains éléments en place de manière répétitive, les intrigues autour de la mort de chaque individu sont suffisamment variées pour ne pas nous ennuyer, et impliqueront parfois un des membres de « Dele.LIFE » de manière plus personnelle.

dele03

Le duo d’enquêteurs, composé du taciturne Sakagami Keiji et de l’extraverti Mashiba Yutaro fonctionne extrêmement bien car ils sont complémentaires. Au fil des épisodes, on voit leur relation s’approfondir et dépasser celle liée strictement au cadre de leur travail. La belle performance des acteurs Yamada Takayuki et Suda Masaki permet cette alchimie que l’on prend plaisir à suivre au-delà des enquêtes qu’ils mènent. Si Yutaro est celui qui pousse Keiji à s’intéresser aux motivations de ses clients, l’analyse presque clinique de Keiji sur les évênements permet de prendre du recul sur la situation. Ce duo est vraiment un des atouts du drama ❤ .

Un des autres points sur lesquels j’attendais le drama est le traitement du personnage de Keiji et de sa maladie qui l’a clouée dans un fauteuil roulant. Comme ce n’est pas le sujet central du drama, le sujet n’est pas vraiment approfondi, à part peut-être dans l’épisode où Keiji revoit son amour de jeunesse, et l’on arrive pas à déterminer avec exactitude quel rôle a joué la maladie du jeune homme dans leur relation passée et actuelle. J’ai cependant apprécié que l’on ne montre pas Keiji comme totalement impuissant quand il est confronté à une situation dangereuse. Néanmoins, j’aurais aimé que cette problématique puisse être plus mise en avant, puisque que c’est une composante importante du personnage.

dele02

Un des autres aspects que j’ai énormément apprécié dans « Dele », c’est l’ambiance du drama. Le réalisateur parvient à rendre la mort sous tous ses aspects, allant parfois jusqu’à la rendre esthétique, à l’image de cette jeune fille morte de froid dans son manteau rouge dans un des épisodes. L’ambiance est majoritairement sombre, avec beaucoup de scènes dans le Q.G. de l’entreprise de Keiji, qui est situé au sous-sol ou dans des lieux vidés de vie, suite à la disparition de leur habitant, et la présence importante de scènes de nuit. Néanmoins, on a aussi droit à des percées lumineuse régulières, tout aussi agréables esthétiquement et à de nombreuses scènes plus tournées vers la comédie, qui allègent l’ensemble. Et un drama avec un jolie réalisation et une belle photographie, j’aime ça ❤ !

J’ai parlé du duo masculin un peu plus haut, je me devais également de vous parler de la personne qui se joint de manière récurrente à Keiji et Yutaro et qui est le lien entre eux: Sakagami Mai, la sœur de Keiji. J’ai regretté que son personnage ne soit pas plus mis en avant ou que sa relation avec son frère, et notamment son vécu par rapport à sa maladie ne soit pas plus appronfondi, d’autant que la prestation d’actrice de Aso Kumiko apporte une touche solaire au drama. Pour ce qui est des guest roles, ils sont nombreux dans ce drama, vous devriez reconnaître un certain nombre de visages connus tout au long de la série^^.

En conclusion, si vous aimez résoudre des enquêtes, que vous aimez les duos d’enquêteurs que tout oppose (mais pas tant que ça) et que vous aimez les dramas de genre avec une ambiance marquée, « Dele » devrait vous plaire 🙂 . Personnellement, j’ai beaucoup apprécié ce drama porté par deux super acteurs et j’ai regretté un format de 8 épisodes, que j’ai trouvé un peu court.

Note finale: 8,5/10

dele08

Et vous, avez-vous regardé « Dele »? Vous avez aimé? Qu’en avez-vous pensé? N’hésitez pas à me laisser un commentaire, ils sont toujours les bienvenus 😀 !

Publicités

5 commentaires sur « [J-Drama] Dele »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s