[J-Drama] BORDER

opening

Titre: BORDER

Pays: Japon

Année: 2014

Genre(s): thriller, crime, investigation, supernaturel

Nombre d’épisodes: 9

Casting: Oguri Shun (Ishikawa Ango); Aoki Munetaka (Tachibana Yuma); Haru (Higa Mika); Endo Kenichi (Ichikura Takuji); Furuta Arata (Akai).

L’histoire: Ango Ishikawa est un jeune inspecteur doué et plein d’ambition. Il ne vit que pour son travail et possède un grand sens de la justice. Une nuit, alors qu’il explore une scène de crime, il reçoit une balle dans la tête. Il est miraculeusement sauvé, mais se retrouve avec une balle logée dans sa boîte cranienne. Il se rend alors compte qu’il a la capacité de voir et de dialoguer avec les morts.

Fiche Ecrans d’Asie

Ce que j’en pense: ❤ (en vrai il faudrait rajouter un demi-coeur, mais j’ai pas trouvé comment faire :/ )

BORDER ne m’a pas forcément convaincu dès la lecture de son synopsis, qui me semblait présager un drama policier classique à enquêtes, avec un petit twist fantômatique. Je me suis lancée parce qu’il est emmené par Oguri Shun, que j’adore et que j’avais lu une belle critique sur le blog de Mila, qui a éveillé ma curiosité. Qu’est-ce que j’ai bien fait! J’ai tout de suite été happée par l’ambiance particulière du drama, qui navigue entre ombre et lumière et nous présente un héros tellement humain sous ses dehors impassibles. J’ai vraiment pris plaisir à regarder ce drama, qui a réussi à me surprendre jusqu’à la dernière seconde :).

L’histoire:

L’histoire semble assez classique de base: on suit l’inspecteur Ishikawa et son équipe tandis qu’ils tentent de résoudre des crimes. C’est le postulat de départ et le twist surnaturel qui en découle qui rendent les enquêtes si intéressantes à suivre. Parce que même si Ishikawa a la capacité de demander aux victimes qui les a assassinées, il ne peut pas arrêter un tueur en claquant des doigts, et il doit arriver à rassembler des preuves contre la personne désignée par les fantômes.

Ce qui m’a beaucoup plu, c’est qu’en terme de story-telling, les scénarios des enquêtes ne sont pas répétitifs, et les fantômes n’intéragissent pas toujours de la même manière avec Ishikawa, ce qui permet de ne pas s’ennuyer et de suivre les résolutions des crimes avec un intérêt renouvelé. En plus, les différentes enquêtes permettre également d’éclairer petit à petit la personnalité et la psychologie du policier.

Les personnages:

Dans ce drama, c’est Ishikawa le personnage central, autour duquel se nouent et se dénouent les différentes intrigues, avec en toile de fond le mystère du tueur qui lui a logé une balle dans la tête. Oguri Shun livre une prestation solide et porte très bien le rôle de ce policier prêt à tout pour que la justice triomphe. Ce qui rend le personnage intéressant, c’est qu’il présente un extérieur impassible, alors qu’il est bien plus sensible et affecté par les événements qu’il ne le laisse paraître. Et au fil des épisodes, on le voit avoir recours à toutes les méthodes possibles pour pouvoir arrêter les tueurs, flirttant de plus en plus avec le « côté obscur ». Va-t-il se laisser séduire?

Et c’est dans ses relations avec les différentes victimes de meurtre et les membres de son équipe que transparaîssent ses fragilités. Ses relations avec ses collègues Ichikura et Tachibana si elles sont avant tout professionnelles prennent parfois un tour plus sensible, que ce soit la relation de compétition avec Tachibana ou la relation hiérarchique avec Ichikura.

Le duo qui m’a le plus plu est celui qu’il forme avec la médecin-légiste, Higa. Leurs échanges permettent très souvent de cerner à la fois la psychologie des tueurs, mais aussi à plusieurs reprises cela met en lumière ce que Higa perçoit de l’inspecteur taciturne et cela s’avère d’une exactitude impressionnante. J’ai aimé cette relation platonique, basée sur une confiance mutuelle.

Malgré tout, je considère que c’est un drama qui se repose beaucoup son personnage principal, les autres sont beaucoup moins développés. Je peut pas dire que ça m’a génée, cela renforce le côté solitaire du personnage.

La réalisation et la photographie:

border_03
Juste regardez cette image, ça gère niveau photographie. Et y’en a tout le long des comme ça^^

C’est le gros point fort du drama. Le générique déjà. Je l’ai trouvé à la fois très sobre et très bien fait. Il introduit le drama avec énergie (et il est bien plus catchy que les affiches, à tel point que j’ai préféré une image du générique à une affiche officielle pour introduire cet article). La réalisation est soignée et en même temps inventive, et elle propose de raconter les différentes enquêtes en prenant des partis pris différents, notamment sur la manière dont on nous montre les interactions entre Ishikawa et les victimes. Parfois, elles sont fréquentes, parfois non. Parfois on nous donne le contenu de leurs conversations et d’autres fois non. Ces choix maintiennent le suspense et peuvent diffuser diverses émotions au spectateur.

Une autres des choses que j’ai adoré, c’est la photographie. Il y a vraiment un travail esthétique et d’ambiance dans ce drama qui fonctionne extrêment bien. Il y a tout un travail avec l’ombre et la lumière, qui est à la fois beau esthétiquement, mais qui prend du sens au fur et à mesure des épisodes. Le nombre de fois où j’ai mis le drama en pause pour profiter des belles images haha. Je sais, je suis un peu obsessionnelle là-dessus mais dans ce drama j’ai vraiment apprécié cet aspect.

border_05
Pour résumer, c’est moi à la fin du drama.

En conclusion, j’ai vraiment beaucoup aimé ce drama alors que je partais avec un apriori pas forcément positif. Les enquêtes sont bien menées avec des scénarios variés et la réalisation et la photographie sont superbes. Tous les acteurs livrent une prestation solide, Shun Oguri en tête, et ce drama a réussi à me tenir en haleine jusqu’à la dernière seconde, avec un héros qui se retrouve parfois au bord d’un précipice où on l’invite à basculer. Je ne dévoilerai rien, mais je vous recommande chaudement « BORDER ».

Note finale: 8/10

15 commentaires sur « [J-Drama] BORDER »

  1. Je recommande aussi chaudement ce drama 😀 Forcément. Il y a des gens qu’il va frustrer, j’en suis certaine, mais il est franchement bien, pour les raisons que tu as évoquées 🙂 Et ça faisait plaisir de revoir des screencaps tiens ♥ (aussi l’affiche est moche, donc tu as bien fait de mettre une image de générique… j’ai fait pareil et franchement, je trouve ça abusé d’avoir un aussi beaud rama et un poster aussi laid)

    Aimé par 1 personne

  2. Je pense que c’est un drama qui devrait me plaire, j’adore les séries américaines qui évoquent les crimes, meurtres etc mais je ne me suis jamais lancé dans un drama qui en parlent. Ca sera une belle expérience avec Shun Oguri 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Cool^^ Tu verras il est vraiment chouette 🙂 Pendant que tu y es, ajoute « Signal » à ta liste si tu l’a pas vu c’est mon gros coup de coeur de 2016, j’ai adoré de bout en bout ;), il est génial ce drama!

      J'aime

  3. Oui, il est drôlement sympa Border, et très bien réalisé!
    D’ailleurs si tu as adoré la photographie, je ne peux que te recommander Cold Case, qui vient de se terminer. Même réalisateur et même ambiance sombre. 🙂 (Sans Oguri Shun, certes.^^)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s