[K-Drama] Mirror of the Witch

Mirror_of_the_Witch-p2

Titre: Mirror of the Witch / 마녀보감

Pays: Corée du Sud

Année: 2016

Genre(s): Fantasy, Historique, Drame, Romance

Nombre d’épisodes: 20

Casting: Yoon Shi Yoon (Heo Joon); Kim Sae Ron (La princesse Yeon Hee / Seo Ri); Yum Jung Ah (Hong Joo); Lee Sung Jae (Choi Hyun Seo); Kwak Shi Yang (Poong Yeon); Jang Hee Jin (La reine Shim); Lee Ji Hoon (Le roi Seonjo); Lee Yi Kyung (Yo Kwang).

NB: Ce drama s’inspire du « Miroir de la Médecine Orientale » (Dongui Bogam), ouvrage de référence de médecine traditionnelle coréenne écrit par Heo Joon, et achevé en 1610. Certains personnages et évènements sont donc inspirés de faits réels.

L’histoire: La reine Shim ne parvient pas à avoir d’enfants car elle est stérile. En désespoir de cause, elle fait appel à la Chamane Hong Joo, qui utilise la magie noire afin qu’elle mette aux monde des jumeaux. Cependant, cet acte contre-nature a un prix et les bébés sont victimes d’une malédiction. Pour assurer la succession, la princesse Yeon Hee est sacrifiée. Mais le prêtre qui devait la tuer décide de la cacher pouvoir trouver une issue à cette malédiction. Des années plus tard, la jeune Yeon Hee rencontre Heo Joon, et le destin va se mettre en marche.

Ce que j’en pense: ❤ ❤

J’attendais « Mirror of the Witch » avec impatience depuis que j’avais lu son résumé dans les dramas à venir en 2016. Les fantasy fusion sageuk font partie des dramas que j’adore regarder, car ils mélangent historique et fantasy, qui sont deux de mes genres de prédilection. Autant dire que je n’ai pas attendu très longtemps pour commencer à le visionner. Dans l’ensemble, j’ai vraiment beaucoup apprécié ce drama, mais quelques longueurs (ça tourne un peu en rond) et un rythme plus lent en fin de parcours ne lui ont pas permis de décrocher le coup de cœur que j’espérais lui décerner. Cela n’empêche que j’ai passé un excellent moment à suivre les aventures de Hong Joo et Seo Ri 🙂 . Il y a de grandes chances qu’il fasse partie de mes favoris de 2016, malgré ces quelques petits défauts.

Ce que j’ai aimé:

  • L’histoire

Une malédiction, de la magie noire, des intrigues de palais, des complots et un triangle amoureux. A priori, tous les ingrédients étaient réunis pour que j’adore ce drama. La potion « Mirror of the Witch » a-t-elle réalisé mon souhait? La réponse est oui. J’ai tout de suite été plongée dans l’action, le premier épisode pose les jalons de l’histoire avec une grande efficacité, on n’a pas le temps de souffler et l’on voit tout de suite quels personnages vont être des moteurs dans la suite de l’intrigue. Les personnages principaux n’ont pas encore été présentés que déjà l’univers (mélange d’historique et de fantasy) est posé. L’intrigue est intéressante et plutôt novatrice, même si l’on échappe pas à certains clichés. La photographie et la réalisation sont vraiment belles; notamment l’idée du monastère-arbre entouré de bougies où Seo Ri trouve refuge, c’est vraiment onirique ❤ .

Pendant la majeure partie du drama, le rythme est bon et les va-et-vient entre les différents personnages se fait avec cohérence, je ne me suis pas ennuyée. Des éléments importants de l’intrigue principale sont dans l’ensemble dévoilés intelligemment et sans répétition (enfin sauf sur la fin), ce qui rend la série fluide et agréable à regarder. Le fait que l’histoire d’amour entre Heo Joon et Yeon Hee soit traitée en filigrane du complot principal ne m’a pas dérangée, au contraire. Je préfère une romance mignonne qui ne prend pas le pas sur le reste (comme dans Scholar Who Walks the Night).

Personnellement, j’ai adoré le point final de l’histoire, que j’ai trouvé très poétique (j’en parle plus bas, mais avec des spoilers, beware!) 😉 .

  • Les personnages

Ce sont les personnages qui donnent vraiment corps à l’histoire. Le casting est vraiment à la hauteur et qu’on les aime ou qu’on les déteste, la plupart des personnages qui peuplent ce drama fantastique sont suffisamment développés pour qu’on s’y attache d’une manière ou d’une autre. Je vais vous parler ici des principaux.

Heo Joon: Le héros. Son personnage est inspiré par un célèbre docteur Heo Joon, qui a écrit le « Miroir de la médecine orientale ». J’ai bien aimé ce personnage et j’ai trouvé que Yoon Shi Yoon était tout à fait crédible, d’autant que son personnage est bien plus jeune que lui. Notamment les quelques moments de « bromance » avec le moine Yo Kwang m’ont bien fait rire.

Yeon Hee: La princesse maudite. Je ne connaissais pas Kim sae Ron avant ce drama, et ça a été une belle découverte. Malgré son jeune âge, elle habite de bout en bout un personnage bien plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord. j’ai vraiment apprécié son jeu d’actrice, elle porte vraiment toute une part du drama sur ses épaules.

Hong Joo: La sorcière diabolique. Surnoise, manipulatrice et prête à tout même à tuer pour arriver à ses fins. Bref, le genre de méchant que l’on adore détester. C’est certes un personnage un peu monolithique dans ses motivations, mais le fait que l’on découvre au fur et à mesure les raisons de sa haine la rend plus humaine, tout comme sa relation avec Choi Hyung Seo.

Poong Yeon: Le frère « adoptif » de yeon Hee et le fils de Maître Choi. Pour être honnête, il est souvent arrivé que j’ai envie de coller des baffes à Orabeoni tout au long du drama lol. Il se fait super facilement manipuler, bien que ce soit de bonnes intentions qui l’animent au départ (même si c’est un peu obsessionnel).

Choi Hyung Seo: Le pendant bénéfique de Hong Joo, il sauve la princesse d’une mort certaine et l’élève comme sa fille, à l’abri du monde extérieur. Rien à redire sur son jeu, même si j’ai parfois eu la sensation qu’il était plus l’instrument des cieux que son propre maître, tellement il est dévoué à sa tâche.

La reine Shim: Ce n’est pas tout à fait un personnage principal mais je l’ai adoré! J’avais déjà vu l’actrice (Jang Hee Jin) dans Scholar Who Walks the Night et je l’avais bien aimé, mais ici j’ai trouvé qu’elle habitait vraiment chacune des scène où elle est présente, ce qui rend son personnage de reine meurtrie responsable de son propre malheur vraiment attachant.

  • La magie

Une thématique que j’adore retrouver et pas que dans les dramas. Cependant, je trouve que les asiatiques ont une approche légèrement différente de la conception occidentale, je la trouve moins « diabolisée », que dans les pays d’Europe. En tout cas c’est ma sensation personnelle.

Il y a la sorcière blanche, qui utilise ses connaissances pour venir en aide aux autres contre la sorcière noire, qui abuse de pouvoirs pour servir ses propres intérêts. Il y a également la relation maître/disciple qui est explorée d’une manière très intéressante, d’autant plus que l’on sait dès le départ que cette relation conflictuelle joue un rôle important dans l’histoire.

La préparation des potions est également un point intéressant puisque si ses breuvages ont des propriétés magiques, leur fabrication s’apparente à des techniques de médecine de l’époque.

Ce que j’ai moins aimé:

  • Certains arcs avec des personnages secondaires

Si l’intrigue principale tient globalement bien la route tout au long de la série, certaines longueurs découlent du fait du développement de certaines histoires secondaires. Je peux prendre en exemple, l’histoire de Heo Ok, le demi-frère de Heo Joon. Si j’occulte le fait que son personnage est caricatural et la plupart du temps insupportable (il en faut bien dans les dramas), je n’ai pas toujours trouvé opportun les inclusions dans l’histoire tout au long des 20 épisodes. Sa présence, qui se justifie au début pour comprendre l’environnement de Heo Joon, devient moins intéressante par la suite. Ce n’est pas le seul personnage dans ce cas pour moi, mais c’est en tout cas le plus marquant.

  • Des longueurs et moins de rythme sur la fin

 Jusqu’au 14ème épisode, je n’ai pas eu trop à me plaindre, les épisodes étaient plutôt bien gérés au niveau du rythme. Et puis, comme je l’ai évoqué au-dessus, il y a eu multiplication d’intrigues secondaires qui parasitent un l’histoire principale, au point que ça en devient confus (épisode 17, c’est de toi que je parle). La cohérence scénaristique se rétablit par la suite mais la perte de rythme n’est jamais complétement résorbée jusqu’à la fin du drama. Un découpage en 16 épisodes au lieu de 20 aurait peut-être permis d’éviter cet écueil, qui finit par être dommageable au drama dans sa globalité.

Ce que j’ai pensé de la fin (ATTENTION SPOILER):

Ce n’est pas très courant que j’inclue des spoilers dans mes critiques, mais j’ai la sensation que la fin de « Mirror of the Witch » en a déçu plus d’un, alors je voulais donner ma vision de ces dernières scènes, parce que pour ma part j’ai trouvé cette fin très belle, même si elle est ouverte.

[SPOIL] De la manière dont je l’ai perçue cette fin est traitée sur le plan symbolique, puisque que quand Heo Joon passe la porte de l’ancienne maison de Yeon Hee, il redevient jeune. Il n’est pas possible, si l’on s’en tient à la logique scénaristique que cette dernière ait survécu, puisque cela aurait signifié que la malédiction aurait été perpétuée, ce qui n’est pas le cas. Donc, pour moi, cette fin ouverte est une allégorie de la mort de Heo Joon, où il rejoint sa bien-aimée dans l’autre monde.[/SPOIL]

motw_poster03

Conclusion:

Je recommande fortement « Mirror of The Witch » qui, malgré quelques petits défauts m’a transporté dans un univers mêlant Histoire et fantasy. Porté par un très bon casting, Kim Sae Ron en tête, vous plongerez dans une histoire mêlant complots et magie avec un bel équilibre. Ce drama n’est certes pas parfait mais c’est quand même un très bon cru que vous savourerez si vous aimez les fantasy fusion sageuk de belle qualité.

Note finale: 8,75/10

Et vous, avez-vous Mirror of the Witch? Quel est votre avis sur ce drama? J’attends vos commentaires^^

Publicités

10 commentaires sur « [K-Drama] Mirror of the Witch »

  1. Aaaaaaaah moi il me reste encore une dizaine d’épisodes à voir, mais j’avoue que je suis moins à fond dans l’histoire. A vrai dire je trouve que la princesse maudite est ennuyante (elle ne sert pratiquement à rien à part faire s’inquiéter les autres) et les parties qui m’intéressent le plus se déroulent au palais, ou avec notre héro. Donc bon… A voir !

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis moins convaincu que toi sur ce drama. J’ai aimé la 1er partie du drama, qui réussi, intéressant à suivre. Mais la 2eme partie (vers les épisodes 12-13) commence à bien s’essouffler, on se répète sans arrêt. L’histoire fini par tourner en rond, et perd de son intérêt. Ce qui est dommage parce que c’est cette 2eme partie qui me reste en tête et qui gâche donc tout le plaisir de la 1er partie.

    Aimé par 1 personne

    1. Haha au final, j’ai l’air d’être une des plus enthousiastes sur ce drama malgré mes réserves (qui sont aussi sur la deuxième partie). Je suis une grande fan de fantasy fusion sageuk et ce drama à réussi à me toucher malgré ses défauts et ses longueurs 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s